Vaccination

 Présentation générale

Le médecin du travail peut être amené à préconiser des vaccins dans le cadre de la prévention des risques biologiques liés à l’activité professionnelle. Ces vaccins sont toujours complémentaires de mesures de protections collectives ou individuelles qui restent prioritaires.

Vaccins obligatoires

Certaines vaccinations sont obligatoires du fait de la profession exercée, comme dans le secteur médico-social : vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’hépatite B, la typhoïde et la tuberculose. Ces vaccins sont pris en charge par l’entreprise.

Vaccins recommandés

Certaines vaccinations sont recommandées en fonction du métier exercé et des risques biologiques en présence. Par exemple, si le salarié travaille dans la restauration collective, au contact d’eaux usées, dans les égouts, au contact des animaux ou s’il est coiffeur, certains vaccins spécifiques seront recommandés par le médecin du travail. De la même manière, si le salarié effectue des voyages professionnels à l’étranger, certaines précautions vaccinales et médicamenteuses doivent être prises en fonction de sa destination.

Ces vaccins non obligatoires peuvent être pris en charge par l’entreprise, selon les cas, dans la mesure où ils concourent à la protection contre les risques biologiques.

Les recommandations vaccinales, notamment en rapport avec certains risques professionnels spécifiques, sont définies par la direction générale de la santé : consulter le calendrier vaccinal.

 La prévention par une vaccination ciblée et pertinente est un bon investissement.

 Exemple pratique

Une directrice de crèche contracte une hépatite A grave au contact d’un enfant malade.

La vaccination aurait évité :

  • la maladie pour la salariée et la perturbation de sa vie de famille,
  • l’indisponibilité professionnelle de 2 mois,
  • la désorganisation du service,
  • les frais d’hospitalisation et de soins,
  • les coûts liés au remplacement de la personne…
image-suivimed-vaccin