Organisation du Suivi Médical

Le suivi médical

image-suivimed

Sous forme d’entretiens médico-professionnels, le suivi médical est assuré par des professionnels de la Santé au Travail (Médecin du Travail et son Assistante médicale, Infirmière de Santé au Travail).

 

Ses principaux objectifs :

 

  • Recueillir des informations
    • Médicales : état de santé du salarié, vaccinations, hygiène de vie (alcool, drogues, sport…), …
    • Professionnelles : curriculum laboris pour évaluer les expositions antérieures, activité actuelle (tâches accomplies, horaires de travail, organisation du travail…)
  • Pour définir un lien de causalité potentiel entre ces informations, permettant d’aboutir à un diagnostic médico-professionnel et de déterminer l’aptitude au poste de travail.
  • Faire de l’information et de la prévention sur les risques professionnels.

 

Les moyens pour aboutir à ces objectifs :

 

  • Humains avec des spécialistes de Santé au Travail
  • Techniques avec la prescription ou la réalisation d’examens complémentaires (ex : audiogrammes, visiotest, épreuves fonctionnelles respiratoires, dépistage drogues, prise de sang, …)

 

A l’issue, des orientations possibles si le spécialiste de Santé au Travail le juge nécessaire :

 

  • En interne : service pluridisciplinaire (psychologues du travail, ergonome, métrologue, toxicologue, assistante sociale).
  • Vers le médecin traitant ou autres spécialistes
  • Parcours spécifiques de santé (réseau d’addictologie, école du dos, école du mouvement…)

 

Afin d’aboutir à :

 

  • Une conclusion médico-professionnelle en termes d’aptitude au poste de travail,
  • Possibilité de restrictions/aménagements de poste proposés à l’employeur pour adapter le travail à l’homme et non l’inverse,
  • Des conseils de prévention,
  • Un suivi personnalisé avec une périodicité adaptée.

Le secret médical sera dans tous les cas respecté, les seules communications auprès de l’employeur se font en termes d’aptitude, restrictions, aménagement de poste et conseils de prévention.

Salarié - Préparer sa visite

image-suivimed-salarie

Pour des raisons d’efficacité, il est préférable de préparer à l’avance les informations ou les documents en votre possession sur les expositions professionnelles présentes ou passées, ainsi que sur votre état de santé actuel.

En cas de problèmes de santé en lien ou interférant avec votre travail, il est utile d’apporter les documents médicaux (radios, scanner, IRM, comptes-rendus médicaux, analyses,...).

Apportez vos lunettes pour les examens de la vue et votre carnet de santé pour le suivi des vaccinations.

Employeur - Organiser les visites

image-suivimed-employeur

Planifier une visite

La demande de visite est effectuée par l'employeur.

La demande peut être réalisée par téléphone, fax, mail ou via l’espace adhérent, en précisant les contraintes de convocation s’il y a lieu.

Pour toute embauche, il est nécessaire d’indiquer : nom, prénom, date de naissance, date d’embauche, type de contrat, durée de la période d’essai, le type de surveillance médicale, et afin d’établir les liens entre Métiers et Santé, le code PCS-ESE (ce code est également utilisé lors de la déclaration annuelle DADSU de votre entreprise).

La planification de la convocation est réalisée ensuite par l’assistante du cabinet médical.

L’employeur reçoit (en fonction de son choix par mail, fax ou courrier) une convocation pour son salarié et un bulletin à remettre à son salarié.

Le jour de la visite

Le jour de la convocation, le salarié est reçu par :

  • le médecin du travail qui statuera sur l’aptitude au poste de travail et lui délivrera une fiche d’aptitude
  • ou l’infirmier santé travail pour une entretien médico-professionnel qui lui remettra une attestation de suivi infirmier.

 

La fiche d’aptitude ou l’attestation de suivi infirmier est remise en deux exemplaires afin qu’un exemplaire soit conservé par le salarié et l’autre remis à l’employeur par le salarié.

Annuler un rendez-vous

En cas d’impossibilité d’honorer le rendez-vous, l’employeur doit appeler l’assistante du cabinet médical au moins 48 heures ouvrées avant la date du rendez-vous. Passé ce délai, toute absence sera facturée.

Deux salariés peuvent également intervertir leur rendez-vous en le signalant au préalable au cabinet médical si leur échéance de visite est proche.