Les équipes AMETRA

Le pôle administratif

La direction

Le directeur du service de santé au travail interentreprises met en œuvre, en lien avec l'équipe pluridisciplinaire de santé au travail et sous l'autorité du président, les actions approuvées par le conseil d'administration dans le cadre du projet de service pluriannuel.

Pôle administratif

Il a pour mission d’assurer :

  • L’adhésion et la gestion du portefeuille adhérent
  • La gestion des cotisations
  • La gestion financière et la comptabilité du service

Le pôle médical et pluridisciplinaire

Rôle de l'équipe

Son rôle est d'assurer le suivi médical des salariés, les actions en milieu de travail et le conseil auprès des employeurs, des salariés et des instances représentatives du personnel, tel que défini par le Code du Travail.

 L'équipe pluridisciplinaire est à votre disposition sur prescription du médecin du travail pour vous aider à mettre en œuvre une véritable démarche de Prévention des risques. Ces actions sont incluses dans votre cotisation. N’hésitez pas à solliciter votre médecin du travail qui anime et coordonne cette équipe.

Composition de l'équipe

Le rôle du médecin du travail

Le médecin du travail agit dans l'intérêt exclusif de la santé et de la sécurité des travailleurs dont il assure la surveillance médicale.

Il est indépendant et est seul juge de la fréquence et de la nature des examens que comporte la surveillance médicale renforcée.

Dès l’embauche, le médecin du travail n’a pas pour but de sélectionner, et ne juge donc pas des capacités médicales dans l’optique d’évaluer un rendement à un poste de travail. Il formule son avis en fonction des répercussions éventuelles du poste de travail sur la santé du salarié.

  Ne pas confondre le Médecin du Travail avec
Médecin Conseil
Pas de contrôle des arrêts maladies
Médecin Traitant
Pas de prescription d’arrêt maladie, pas de soin sauf en cas d’urgence
Inspecteur du Travail
Pas de contrôle juridique vis-à-vis du Code du travail, même si les recommandations du médecin du travail peuvent s’appuyer sur la réglementation

Le suivi médical

Le médecin du travail :

  • assure le suivi médical individuel et délivre les avis d’aptitude.
  • assure la surveillance de l’état de santé des travailleurs, en fonction des risques, de la pénibilité au travail et de leur âge.
  • participe au suivi et contribue à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.

La répartion suivi médical / AMT

L'action en milieu de travail

Le médecin du travail :

  • anime et coordonne l’équipe pluridisciplinaire.
  • conduit des actions de santé au travail dans le but de préserver la santé des salariés tout au long de leur parcours professionnel
  • est le conseiller de l’employeur et des salariés pour : éviter ou diminuer les risques professionnels, améliorer les conditions de travail, prévenir la consommation d’alcool et de drogues sur le lieu de travail, prévenir ou réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle, contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs.
  • est membre de droit du CHSCT.
  • va dans les entreprises pour étudier les postes de travail et les risques professionnels.
  • établit et met à jour la fiche d’entreprise avec la collaboration de l’équipe pluridisciplinaire.

Le rôle de l'infirmier Santé Travail

L’Infirmier Santé Travail assure, sous la délégation du médecin du travail et selon un protocole d’entretien infirmier, le suivi individuel périodique des salariés. Il délivre une attestation d’entretien infirmier. Il peut également effectuer des examens complémentaires.

L’ensemble des informations recueillies par l’infirmier est soumis au secret médical.

Sous délégation du médecin du travail et selon un protocole, il intervient en entreprise, fait le lien santé-travail, donne des conseils de prévention et participe à des actions d’informations collectives.

Il alerte le médecin du travail sur des situations individuelles ou collectives.

 Respect de la confidentialité

Le secret médical

Le médecin du travail et son équipe sont soumis au secret médical et ne transmettent à l’employeur que l’avis d’aptitude pour chaque salarié. Tous les éléments nominatifs du dossier médical, de l’examen clinique, ou des discussions lors des visites médicales restent confidentiels.

Deux ou plusieurs professionnels de santé peuvent toutefois, sauf opposition de la personne dûment avertie, échanger des informations relatives à une même personne prise en charge, afin d'assurer la continuité des soins ou de déterminer la meilleure prise en charge sanitaire possible. Lorsque la personne est prise en charge par une équipe de soins dans un établissement de santé, les informations la concernant sont réputées confiées par le malade à l'ensemble de l'équipe.

L’article de la loi, conjugué au régime préexistant dans le Code de la Santé publique, permet ainsi à deux médecins du travail, ou à des praticiens, ou encore à un médecin et un infirmier (par exemple), d’échanger ou de partager des informations relatives au suivi d’une  personne. Ce partage entre professionnels de santé est ainsi organisé, afin d’optimiser cette prise en charge ou d’en assurer la continuité (remplacement d’un médecin en congé ou en retraite, etc…).

Le secret professionnel et de fabrique

Le médecin du travail et son équipe sont tenus au secret professionnel et de fabrique (les procédés et les méthodes de fabrications propres à une entreprise) pour toutes informations collectées dans l’entreprise.