Conférences Mai 2016

Publié le 09-06-2016

Restitution "enquête auprès des cadres et managers" - 17 mai 2016

Le 17 mai 2016, une réunion de restitution de l’enquête coordonnée par l’AMETRA consacrée à la santé des cadres et manager a eu lieu. Cette enquête, a été menée en collaboration avec plusieurs services de santé au travail de la région, la ville d’Alès, l’Université de Laval au Québec et l’Université de Montpellier. Elle a été l’occasion d’informer les cadres d’entreprise ayant participé à cette étude des résultats des phases d’enquête quantitatives et qualitatives. Christophe FOURNIER, professeur à l’Université de Montpellier (IAE Institut d’Administration des Entreprises) est intervenu sur la thématique du climat éthique d’entreprise, plus spécifiquement pour les postes de commerciaux. Pierre LOUP, doctorant en sciences de gestion, a quant à lui abordé la thématique de l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication, et ses conséquences dans le travail des encadrants. Une soirée riche d’échanges qui devrait donner naissance à des ateliers spécifiques dédiés aux postes d’encadrants dans le dernier trimestre 2016.

image-enquete

Conférence « la nouvelle Santé au travail, une démarche collective » - 24 mai 2016

Dans un monde incertain, où la confiance fait de plus en plus place à la défiance, la santé est devenue une valeur refuge. Les Français la voient comme un rempart contre les épreuves qui se dessinent devant eux, chômage, retraites insuffisantes, aléas physiques et mentaux etc. D’où, sans doute, la place qui est accordée à la prévention en santé au travail. 70 ans après la loi sur la médecine du travail (11 oct. 1946), le dispositif de santé au travail est en effet confronté à des enjeux de société considérables. Certes différents de ceux qu’il a eu mission de traiter à la Libération, mais au moins aussi essentiels.

En 1946, il s’agissait de relever la France en élevant le niveau de santé de sa population, affaiblie par les privations, les camps et la guerre. En 1976, il s’agit encore d’élever le niveau de santé de salariés maltraités par des changements organisationnels et technologiques rapides, par l’affaiblissement du lien social, par des systèmes de management lointains et anonymes et de ce fait, es salariés particulièrement vulnérables aux addictions les plus diverses. Les données fondamentales ont donc profondément changé, mais le sujet reste le même, la question reste celle-ci : le travail peut-il être considéré comme un vecteur de santé, un vecteur de bien-être ? Et la santé des salariés peut-elle, à son tour, être une source de développement, et pourquoi pas l’une des conditions de la santé de l’entreprise ?

Les réponses doivent bien entendu être nuancées, car le travail tue, le travail est source d’accidents et de maladies. Mais l’on sait aussi que le chômage est source de nombreuses pathologies graves et que le travail peut être un facteur d’épanouissement complet. C’est donc le travail qui est en cause, c’est donc lui qui doit faire l’objet de l’attention la plus soutenue des services de santé au travail. C’est autour de ces enjeux, que l’AMETRA a convié le 24 mai dernier, ses entreprises adhérentes, à échanger et à réfléchir sur quelques grands axes de progrès.

Un service interentreprises de santé au travail, ce sont non seulement des médecins du travail mais aussi des infirmier(es), des ergonomes, psychologues, techniciens et toxicologues. Ce sont non seulement des visites médicales, mais aussi des études, des analyses de postes, des propositions et des conseils, de la formation etc. Autant de moyens mis en partage de toutes les entreprises adhérentes. Avec en sus, ces mots clés, de proximité, d’écoute, de partenariat, de capacités collectives, d’actions sur le travail et sur des groupes, présentés comme autant d’objectifs et de guides opérationnels. Cette approche profondément novatrice a surpris les représentants des entreprises qui avaient répondu à l’invitation, car leur vision de la médecine du travail n’était pas tout à fait celle-là. Ce qui permettait à tous de souhaiter que des rencontres régulières de ce type soient organisées par l’AMETRA.

Hubert Seillan Auteur du livre La santé au travail, quel avenir ? Ed. Préventique 2012

image-enquete